Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Aménager son jardin pour y accueillir les oiseaux

Aménager son jardin pour y accueillir les oiseaux
Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
27 janvier 2017

Rencontre avec Philippe MoĂ«s, photographe naturaliste, agronome, guide nature et auteur de nombreux ouvrages dont le tout rĂ©cent « Jardin à plumes » qui propose des pistes pour amĂ©nager au mieux son jardin pour y accueillir les oiseaux.

Dans votre dernier livre, vous proposez aux lecteurs des conseils pour favoriser davantage la biodiversitĂ© dans les jardins. À quoi ressemble le vĂŽtre ?
Il se situe en Ardenne et comporte la plupart des aménagements que je décris et encourage dans mon livre.
Il y a notamment un potager en permaculture et j’ai recrĂ©Ă© diffĂ©rents habitats tels qu’une mare, une pelouse dont une bonne partie est du gazon fleuri, divers types de haies, arbres et arbustes, des dĂ©pĂŽts de bois et de branches mortes, un petit espace en prĂ© de fauche, un miniverger, un compost et un abri de jardin accessibles à la faune, divers nichoirs, etc.
Ce jardin a plusieurs avantages : il favorise la biodiversitĂ©, il est utile car il nous nourrit, il est un terrain de jeux pour mes enfants et enfin il engendre le moins de frais et de travail possible. Bien sĂ»r, je le veux et le trouve Ă©galement esthĂ©tique !
Comment dĂ©cririez-vous un jardin idĂ©al ?
Il doit ĂȘtre conçu et gĂ©rĂ© de maniĂšre à conjuguer agrĂ©ment, biodiversitĂ© maximale, utilitĂ© et minimum de travail. Le jardinier peut ĂȘtre un vĂ©ritable acteur, conscient du rĂŽle qu’il a vis-Ă -vis de la nature. Par ses choix, il a une rĂ©elle part de responsabilitĂ© envers le patrimoine commun et les gĂ©nĂ©rations futures.
Un jardin idĂ©al ne doit pas forcĂ©ment ĂȘtre de grande taille ; parfois, quelques mĂštres carrĂ©s suffisent pour faire la diffĂ©rence entre un jardin banal et une oasis. Il est important de diversifier les biotopes. Un jardin idĂ©al doit ĂȘtre diversifiĂ©, relativement peu anthropisĂ©, composĂ© de zones d’ombre et ensoleillĂ©es, de vĂ©gĂ©tations diffĂ©rentes tant en espĂšces qu’en type de gestion et avoir des atouts en toute saison.
En outre, un jardin gagne en esthĂ©tisme Ă©galement par le fait qu’il est constamment visitĂ© par diverses espĂšces sauvages, dont les papillons et les oiseaux.
Comment peut-on favoriser l’accueil des oiseaux, notamment en hiver ? DĂ©couvrez les rĂ©ponses et conseils de Philippe MoĂ«s dans l’interview que signe Sonja Mathieu dans le nouveau numĂ©ro de L’Esprit Jardin n°24 – fĂ©vrier 2017.


7