Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Ces droles de larves qui infestent nos plantes

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
11 juillet 2019

Sous nos pelouses et dans le sol de nos potagers se cachent des insectes ravageurs. Ces insectes, sous leur forme larvaire, s’attaquent aux racines et aux bulbes de nos plantes Ă  l’abri de nos regards. Ce n’est que lorsqu’ils sont bien installĂ©s que nous constatons enfin leur prĂ©sence par les dĂ©gĂąts qu’ils occasionnent. 

Quelques techniques culturales permettent de prĂ©venir leur arrivĂ©e. Voici quelques problĂšmes frĂ©quents :

LA MOUCHE DE LA CAROTTE 

La mouche de la carotte dĂ©pose ses Ɠufs dans le sol Ă  proximitĂ© des carottes, du cĂ©leri ou, occasionnellement, du persil. Les larves creusent une galerie sinueuse dans les lĂ©gumes ; par la suite, ceux-ci sont envahis par la pourriture et ils prennent un goĂ»t amer. La mouche de la carotte rĂ©alise trois gĂ©nĂ©rations par an ; la deuxiĂšme, qui apparaĂźt de juillet Ă  octobre, est la plus dommageable.

Pour prĂ©venir l’arrivĂ©e de la mouche de la carotte, recouvrez vos cultures d’un voile anti-insectes dĂšs le dĂ©but du mois de juillet. Si les mouches sont dĂ©jĂ  prĂ©sentes dans vos cultures, capturez-les avant la ponte en plaçant des piĂšges engluĂ©s de couleur orange. Faites prĂ©cĂ©der votre culture de carottes par une culture de poireaux ou d’oignons ; faites des semis prĂ©coces (mars-avril) dans un endroit aĂ©rĂ©, bien exposĂ© au vent.

LA LARVE DE TAUPIN

La larve de ce petit colĂ©optĂšre, aussi appelĂ© « ver fil-de-fer », est de couleur brun orange. Elle rĂ©alise des morsures au niveau des racines et creuse des galeries dans les tubercules de pommes de terre et les carottes. Ces dĂ©gĂąts sont frĂ©quents dans le courant des mois de juillet et aoĂ»t.

Apportez un amendement calciquesur la parcelle prĂ©ventivement, car les taupins n’aiment pas le calcaire. Pour les pommes de terre, le mieux est de les rĂ©colter prĂ©cocement. RĂ©alisez des rotations avec des crucifĂšres ou des lĂ©gumineuses, car ces plantes sont peu attaquĂ©es. Pour les autres cultures, rĂ©alisez des appĂąts en enfonçant des pommes de terre coupĂ©es en deux (la face coupĂ©e dans le sol). RĂ©coltez rĂ©guliĂšrement les demi-tubercules.

LA LARVE DE HANNETON

Les larves de hannetons, appelĂ©es communĂ©ment « vers blancs », se dĂ©veloppent dans le sol durant 3 ans avant de donner une nouvelle gĂ©nĂ©ration. Elles consomment les racines de la pelouse et des lĂ©gumes du potager.

PrĂ©ventivement, Ă©vitez d’enfouir des dĂ©bris vĂ©gĂ©taux non dĂ©composĂ©s dans le sol. Évitez de cultiver des lĂ©gumes sensibles (laitues, pommesde terre
) aprĂšs la dĂ©friche d’une pelouse. Cultivez des lĂ©gumineuses pendant 1 an dans les sols infestĂ©s. L’annĂ©e du vol du hanneton, travaillez la terre en septembre, puis entre mai et juin les deux annĂ©es suivantes afin de dĂ©truire un maximum de vers blancs.

LE SAVIEZ-VOUS ? 

Le meilleur moyen de lutter contre les insectes nuisibles du sol est de rĂ©aliser des arrosages avec une solution Ă  base de nĂ©matodes utiles,qui s’attaquent spĂ©cifiquement aux larves de ces ravageurs sans nuire aux cultures.

Plus de conseils sur www.adalia.be


2