Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Chaux ou pas chaux ?

Chaux ou pas chaux ?
Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
16 novembre 2016

Le calcium existe dans le sol sous forme de nombreux sels ; un seul composĂ© peut cependant ĂȘtre considĂ©rĂ© comme actif : c’est le carbonate de calcium.

Le calcium est Ă  la fois un aliment pour la plante et un amendement qui conditionne l’efficacitĂ© du complexe argile-humus.

Il favorise la croissance des plantes, donne de la résistance aux tissus végétaux et influence la formation et la maturation des fruits et des graines.
La quantitĂ© de chaux Ă  apporter Ă  un sol doit ĂȘtre dĂ©terminĂ©e par un laboratoire notamment en mesurant le pH, mais aussi en tenant compte de la nature physique du sol.

Si le sol est nettement acide (= pH en dessous de 5), il faudra presque toujours chauler ; ceci se fera progressivement, surtout en sols lĂ©gers. Aux environs d’un pH de 6 (7 Ă©tant la neutralitĂ©), l’utilitĂ© du chaulage ne fait pas l’unanimitĂ©.
Le chaulage permet d’activer la vie microbienne des sols, provoquant une minĂ©ralisation plus rapide des rĂ©serves organiques. On ne chaule pas en prĂ©sence directe de matiĂšres organiques ni d’engrais azotĂ©s (dĂ©perditions d’ammoniac).

Il ne suffit pas de chauler un gazon pour limiter la mousse, il faut tenir compte aussi de la pratique culturale : qualitĂ© des tontes, aĂ©ration du sol et apport, ou non, d’une fumure Ă©quilibrĂ©e.


2