Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Comment faire fleurir votre orchidée phalaenopsis ?

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
27 mars 2016

Les phalaenopsis sont des plantes monopodiales. Elles produisent une seule tige formée par l’alternance des feuilles imbriquées l’une dans l’autre. Ces dernières sont généralement de forme oblongue assez large, à bout arrondi, plutôt épaisses. La plante produit une abondance de racines charnues, blanchâtre. Voici nos conseils pour la faire fleurir.

Le Phalaenopsis est une orchidée très répandue et particulièrement populaire. Sa longue floraison et les coloris très diversifiés en font une véritable vedette de nos intérieurs.

Lorsque la floraison est terminée, il ne faut surtout pas jeter la plante sur le compost car elle est très facile à faire refleurir.

Comment faire ? Regardez cette vidéo et vous verrez que c’est vraiment un jeu d’enfant.

Petite info : si vous voyez chez votre fleuriste ou dans une jardinerie un Phalaenopsis à fleurs bleues, mauves ou rouge fluo ne l’achetez pas ! Ces coloris sont totalement artificiels et quand l’orchidée refleurira elle sera … blanche. Autant le savoir !

L’orchidée papillon est très populaire

Sa culture aisée et sa longue durée de floraison font du Phalaenopsis une vedette, d’autant que les coloris sont très variés. Les hampes florales naissent à l’aisselle des feuilles et peuvent atteindre la respectable longueur de 90 cm ! Ces hampes portent de 10 à 30 fleurs et chacune de ces fleurs dure plus de 3 semaines ! Il n’y a pas de véritable période de floraison pour l’orchidée papillon puisque sa floraison peut intervenir quasiment à n’importe quel moment de l’année. N’oubliez pas d’apporter un engrais liquide tous les 3 ou 4 arrosages afin de maintenir la plante au summum de sa forme.


Les Phalaenopsis étant sujet aux maladies cryptogamiques (champignons), on évitera de brumiser le feuillage le soir car les feuilles doivent sécher rapidement sous peine de voir apparaître d’inesthétiques taches noires sur les feuilles restées humides.

A noter également qu’on peut parfois voir apparaître sur une hampe défleurie une jeune orchidée. On l’appelle keiki. Il est nécessaire de le laisser se développer jusqu’à l’apparition de petites racines avant de le séparer de la plante-mère et le rempoter dans un substrat « spécial orchidées ».


8