Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

éPâtissez-moi ! Rencontre avec Carole Equeter

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
10 décembre 2018

Carole Equeter, votre rédactrice des rubriques Un zeste de science et Info ou intox, vient de publier un ouvrage intitulé « éPâtissez-moi ! ». C’est le quatrième volume d’une série intitulée : Une pincée de science au quotidien ! Nous l’avons rencontrée pour en savoir plus.
Quand on regarde votre parcours, on peut se demander comment, à partir d’études en biologie moléculaire, vous vous êtes dirigée vers la cuisine ?
Et pourtant, la cuisine c’est de la science : battre des œufs en neige, faire prendre une mayonnaise, utiliser de la levure pour faire un pain. La magie des sciences est omniprésente sur nos plans de travail.
Mon doctorat en Biologie m’a permis d’appréhender le fonctionnement du monde de l’infiniment petit. Ensuite, j’ai relié mes deux passions : la cuisine et la science, mais pas de n’importe quelle manière : je désirais que l’information proposée soit accessible à tous, comme dans la célèbre émission « C’est pas sorcier » (Jamy a d’ailleurs écrit un petit mot dans mon deuxième livre).
L’idée, c’est qu’avec mes livres, cours, conférences et ateliers, les gens puissent cuisiner « malin » en comprenant pourquoi on doit faire comme ci ou comme ça et corriger leurs erreurs.
Comment avez-vous eu l’idée de cette série Une pincée de science ?
Lorsque j’ai démarré mon activité, un de mes formateurs m’avait dit : « Tu devrais un jour écrire des livres », mais je ne voyais pas vraiment où il voulait en venir. Puis, j’ai mis sur pied des ateliers alliant la cuisine et la science. Dès le début, de nombreux participants m’ont redit la même chose.
Dix mois plus tard, mon premier livre sortait.


Lorsqu’on feuillette vos livres, on s’aperçoit que vous avez un faible pour les douceurs. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?
J’aime autant les délices sucrés que salés, mais il y a une forte demande pour les douceurs. Les mamans et grand-mères aiment régaler leurs petits gastronomes. C’est pour cela que toutes mes recettes sont faciles et rapides à réaliser, même par les plus jeunes.
Comme j’habite au pied du Moulin de la Marquise (Moulbaix), la farine est un de mes ingrédients fétiches. Les gens me connaissent d’ailleurs davantage pour mes ateliers de boulangerie ; des participants viennent parfois de l’autre bout de la Belgique pour comprendre le pourquoi du comment.

Carole, en quoi ce livre diffère-t-il d’un autre livre de pâtisserie ?
Il regorge d’informations sur les ingrédients et ce qu’il se passe lorsqu’on réalise une recette. Dans ces explications se trouvent in fine de nombreux conseils pour mieux les choisir et obtenir de meilleurs résultats.
Exemples : Dois-je utiliser la chaleur tournante ? Comment fonctionne la poudre à lever ? Quel est l’intérêt du sucre non raffiné ?


Quel message voulez-vous faire passer par ce livre ?
Tout d’abord, que l’on peut faire de la science en s’amusant.
Et démontrer que, même après une journée de boulot, on peut réaliser rapidement des recettes simples et goûteuses, sans devoir acheter des ingrédients introuvables.
Bref, c’est une ode aux produits simples et authentiques, mais néanmoins saupoudrés d’un zeste d’originalité.


En quoi est-il plus engagé que les précédents ?
Notre assiette, nous-même et le monde qui nous entoure faisons partie d’un tout : voilà le message que j’ai voulu faire passer. Les équilibres mis en place depuis la nuit des temps doivent être respectés.
Exemple : si vous choisissez plutôt un œuf « plein air » bio (ou autre) qu’un œuf de batterie, sa composition et son impact sur l’environnement seront différents.
Nous pouvons donc apporter notre petite pierre à l’édifice même en invitant la gourmandise à notre table.


Pour vous, quel est l’élément essentiel pour réussir une pâtisserie ?
Des ingrédients de qualité et de l’amour ; l’amour de la Vie et des moments partagés autour d’une douceur avec ceux qui nous sont chers.


Pensez-vous que nos ingrédients sont les mêmes que ceux de votre enfance ?
Aujourd’hui, il y a réellement une prise de conscience à ce propos. Sans être maintenant collective, elle rallie de plus en plus de monde et de nouveaux modes de consommation se mettent en place.
Il y a un vrai désir au retour du bon sens et à une consommation plus raisonnée, démarches que j’encourage totalement tout en ne désirant pas adhérer à des courants trop radicaux.


D’après vous, en quoi la pâtisserie d’aujourd’hui diffère-t-elle résolument de celle de nos grands-mères ?
La facilité : les temps de préparation des recettes étaient parfois bien longs et tout le matériel « miracle » disponible aujourd’hui n’existait pas. Rien que pour cuire une tarte, il fallait s’organiser avec son boulanger !
Néanmoins, les saveurs d’antan ont la cote, raison pour laquelle nous leur avons consacré tout un chapitre. Lorsque les personnes me disent « Oh, ça me rappelle les recettes de ma grand-mère », les yeux remplis d’émotion, je me dis qu’on a réussi notre pari : faire rêver les gens avec des choses belles par leur simplicité.


Une question de pure curiosité : quelle est votre douceur préférée et que représente-t-elle pour vous ?
J’aime tout ! J’ai véritablement ouvert mon cœur pour sélectionner les recettes de ce livre.
L’une me rappelle mes goûters d’anniversaire à la maternelle ; une autre, le dessert préféré de mon petit garçon ; une autre, le dernier réveillon passé en famille.
Ce livre, je l’ai voulu chargé d’émotions et de souvenirs, même dans le choix des nappes et des plats mis en scène : ils appartenaient à ma maman et ma grand-mère.
Je souhaitais faire revivre tout l’amour et la douceur jadis partagés, notamment au travers des pages de ce livre. Et, surtout, les transmettre aux lecteurs et aux personnes qui dégusteront leurs réalisations.


Retrouvez l’agenda des ateliers et animations de Carole sur www.carole-equeter.com et sur sa page Facebook.


15