Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Goûtez à la cuisine sauvage avec le néflier

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
13 avril 2016

Avec l’arrachage des haies et le feu bactérien auquel il est sensible, le néflier ne se rencontre plus guère dans nos campagnes. Jadis fréquent, il était bien connu de nos aïeux qui en prélevaient les fruits pour préparer tartes et compotes.

Mespilus germanica est un arbuste épineux dont les feuilles dentées au toucher de velours sont étonnamment douces. Au printemps, il montre de larges fleurs blanches à 5 pétales, qui rappellent son appartenance à la grande famille des Rosacées. Ses fruits, les nèfles ou ‘mesles’, apparaissent dès le mois d’octobre et ressemblent à des petites poires à la silhouette de toupie très caractéristique.

Au jardin
Pour ceux qui envisagent une protection naturelle de leur jardin, le néflier constitue une excellente barrière contre les intrus s’il est planté avec d’autres épineux comme l’églantier, l’aubépine, le prunellier… À noter : le néflier ne doit être que très peu taillé, sous peine de perdre ses fleurs qui ne surgissent qu’à l’extrémité des rameaux ! Les variétés horticoles sont rarement épineuses, ce qui facilite la récolte.

Soyez patient !
Il vous faudra attendre les premières gelées pour que les nèfles deviennent blettes et offrent leur bon goût sucré de pomme fermentée. Au sein de la pulpe, vous retrouverez quelques graines dures qu’il faudra éliminer à l’aide d’un passe-vite avant de vous lancer dans une préparation de tartes, compotes ou même des sauces pour accompagner du gibier.

151028-012


15