Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Installer un potager surélevé

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
11 avril 2019

Comme moi, vous aurez remarqué que le potager carré c’est tendance.

Il existe différents types de potagers carrés :
– potager carré au sol
– potager surélevé
– potager suspendu

Je vais installer un potager surélevé avec Simon, jardinier débutant.

Pourquoi un potager surélevé?
– Je pourrai l’installer où je veux, en fonction de l’exposition (6 à 8 h d’ensoleillement sont nécessaires) et à proximité de la cuisine
– j’aurai ainsi les plantes aromatiques à portée de main et je garderai les pieds au sec
– travail en hauteur : super pour le dos et les genoux
– la hauteur constitue une
barrière contre les limaces

Pour le montage (plus facile à deux !) :
– le plan (à télécharger sur Internet si besoin)
– une visseuse
– des vis
– un tournevis
– un maillet
– trier les différentes pièces sur le sol
L’astuce de Simon : mettre les vis dans une soucoupe, ça évitera de perdre les vis dans la pelouse.

Préparer la plantation
– installer un géotextile dans le fond (ou un plastique) pour empêcher le terreau de s’écouler
– disposer une couche de billes d’argile (± 20 % du volume du bac) pour le drainage
– mettre le terreau : terreau organique universel bio + terre de jardin (moitié/moitié)

plantes                                                                  semences
– 2 persils (1 plat + 1 frisé)                                   – carottes
– 1 basilic                                                              – fèves
– 1 ciboulette                                                         – radis
– 1 menthe
– 1 thym
– 4 fraises
– 8 salades à couper
– 2 haricots nains

Plantation
– faire tremper les plantes au préalable
– faire un plan : les grands derrière, les petits devant. Les graines de fèves à l’arrière aussi, car elles poussent très fort en hauteur.
– j’ai divisé la surface en parcelles égales et les ai concrétisées avec des branchettes
– planter les plants ; semer les graines
– arroser les graines en pluie avec le pommeau de l’arrosoir et les  plants à leur base
– signaler les variétés des graines par une étiquette ou 1 bâtonnet

Après 2 mois d’utilisation: quelques réflexions personnelles

Les plantes ont toutes survécu sauf le basilic, car il a fait trop froid. Petit bémol sur les aromatiques : certaines sont envahissantes. L’an prochain, je consacrerai une « parcelle » à chacune et je protégerai le basilic à la plantation avec une bouteille en plastique coupée en deux ou une cloche.

J’anticiperai mieux les différentes hauteurs des plantes afin que certaines ne fassent pas trop d’ombre à leurs voisines.
Il n’y a pas eu une seule limace jusqu’à maintenant !; de plus, c’est vraiment très agréable et sans douleur de travailler en hauteur. C’est pourquoi l’an prochain j’installerai 2, voire 3 autres potagers surélevés. Il faudra donc que je prévoie un aidant pour le montage, car même si on doit pouvoir le faire seul, c’est quand même fastidieux comme boulot.

Cette « expérience » très ludique me plaît beaucoup, et je compte bien me mettre sérieusement au potager.


8