Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Janvier, mois de repos pour la terre.

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
8 janvier 2018

Décembre et janvier sont des mois de repos pour la terre. Néanmoins, lors de la récolte de certains légumes qui sont restés en terre, comme les choux Kale de Bruxelles… le jardinier devra vérifier si le sol est toujours bien couvert.

En serre
Profiter de la période hivernale pour ramasser la neige et l’étaler autour des légumes qui ont été repiqués ou qui sont en jauge dans la serre. Lors d’une hausse de température, elle apportera l’eau nécessaire pour que le sol reste humide.

En cave, dans le cellier ou autres
S’assurer régulièrement que les légumes entreposés pour la consommation hivernale sont toujours bons. Trier rapidement si nécessaire pour éviter une éventuelle contamination de pourriture. De temps en temps, vérifier également les conserves (pots stérilisés ou pasteurisés).

Organisation
La terre se repose et le jardinier aussi. Ce dernier a cependant quelques tâches à accomplir pour préparer la venue du printemps et être prêt pour les nouvelles cultures : vérifier l’état du matériel (nettoyer, remplacer si nécessaire) et regarder ce qu’il reste comme semences.
Trier celles-ci et s’assurer qu’elles soient rangées dans un local à température constante, fraîche, à l’ombre et au sec.
Pour les semences récoltées par le potagiste, contrôler qu’elles ont bien passé quelques jours dans le congélateur pour tuer les petits ravageurs qui pourraient les détruire.
Refaire une liste des besoins en graines, éventuellement échanger avec d’autres jardiniers et/ou se rendre à des échanges de semences (ex : bibliothèque de Rochefort, à l’initiative du groupe Semences/Transition de Rochefort).

À partir du mois de janvier, passer sa commande chez des grainetiers locaux qui respectent une certaine éthique (semences locales, reproductibles…).
Revoir le plan du potager et refaire un calendrier des semis et cultures, en tenant compte du changement climatique qui, depuis quelques années, nous oblige à nous adapter et à reculer légèrement la période des tout premiers semis.


2