Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

L’élevage de lapin vous tente ?

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
22 janvier 2016

Dès que le soleil pointe enfin le bout de son nez, nous avons plein de projets dans la tête, tout se bouscule. Par quoi commencer ? Installer une basse-cour, un clapier, clôturer le parcours des volailles, choisir ce que l’on va élever ?

Pour la plupart d’entre nous, ce sont les volailles qui retiennent notre attention. Détenir des poules pour recycler nos déchets fait partie intégrante de la vie d’aujourd’hui.

L’élevage du lapin vous tente ? Pourquoi pas ! Un petit clapier au bout du jardin ne dérangera personne et les lapins participeront eux aussi à la réduction des déchets, mais d’une manière plus sélective.

Dans le passé l’alimentation du lapin était composée de fourrages verts (pissenlits, choux, liserons, orties desséchées…), avec un complément d’avoine germée riche en vitamines et principalement en vitamine E, dite de reproduction.

Autrefois, le petit déjeuner des lapines allaitantes était composé d’une tartine de pain trempée dans du café au lait. L’orge était principalement distribuée aux nourrices et le maïs aux lapins destinés à l’engraissement. En hiver les lapins recevaient des racines et tubercules, mais jamais d’épluchures de pommes de terre non cuites.

Un changement radical
Avec la modernisation, l’alimentation des lapins a changé et les granulés ont remplacé tous ces composants. C’est beaucoup plus facile et l’alimentation est mieux équilibrée. Elle correspond aux besoins nutritionnels du lapin à des âges différents (lapine en gestation, lapereaux, engraissement).

Dans le commerce, de nombreuses marques d’aliments présentent un éventail très large de produits. Néanmoins, le bon granulé sera celui composé de matières premières 100 % naturelles et ne contiendra pas d’anticoccidiose.

N’oubliez pas de leur donner du foin journellement, car celui-ci est indispensable à leur bon fonctionnement digestif et à l’usure de leurs dents. Si vous disposez d’un jardin et de temps libre, et n’avez que quelques lapins, choisissez de les nourrir naturellement.

Vous pourrez leur donner de la verdure à la condition qu’elle soit fanée avant d’être distribuée (on la cueille aujourd’hui pour la donner le lendemain). En outre, vous pourrez donner aux lapins les tailles des arbres fruitiers.


7