Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Le forçage traditionnel du chicon

Le forçage traditionnel du chicon
Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
3 octobre 2019

Cette opĂ©ration consiste Ă  repiquer les racines et Ă  les faire pousser dans l’obscuritĂ© pour obtenir des feuilles blanches.

1Les racines avec terre de couverture sont prĂ©parĂ©es par une nouvelle taille des feuilles ; les tenir par le collet, le pouce placĂ© au-dessus, et couper la partie dĂ©passant les doigts.

2 Ensuite, il faut habiller la racine : enlever le pourtour de feuilles abĂźmĂ©es ou pourries, gratter lĂ©gĂšrement le collet pour Ă©liminer les dĂ©chets de terre et les Ɠufs de mouches pour Ă©viter la pourriture des premiĂšres feuilles.

Les racines sont recoupĂ©es (habillĂ©es) toutes Ă  la mĂȘme longueur de Â±18 cm pour faciliter la mise en place ; en dessous de 15 cm, une perte de production (±15 %) peut se produire.

3 L’amateur placera les racines dans une couche, dans un abri Ă  l’extĂ©rieur ou un garage non chauffĂ©.

4 AprĂšs enlĂšvement de la terre, les plants seront alignĂ©s espacĂ©s de Â±5 cm, les lignes de 10 cm. Placer une ligne, remettre de la terre sur les racines et continuer ainsi jusqu’au dernier chicon. Puis, recouvrir le tout de terre de culture ou d’un tapis de feuilles (±15 cm).Évitez la tourbe comme terre de recouvrement : les fines brindilles qui la composent risquant de rester dans le feuillage lors de la pousse du chicon, on les retrouvera en bouche lors de la dĂ©gustation.


2