Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Les plantes ont-elles des muscles ?

Les plantes ont-elles des muscles ?
Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
3 juillet 2019

Bruno Moulianous explique quelles sont les forces utilisĂ©es par les plantes pour, justement, « tenir Â» Ă  la verticale : « Les arbres et les plantes en gĂ©nĂ©ral ont la capacitĂ© de pousser et de tirer, comme nous avec nos abdominaux, par exemple. Le bois est moteur. Il n’est pas seulement le squelette, mais aussi le muscle.  Â» 

Bruno Moulianous explique quelles sont les forces utilisĂ©es par les plantes pour, justement, « tenir Â» Ă  la verticale : « Les arbres et les plantes en gĂ©nĂ©ral ont la capacitĂ© de pousser et de tirer, comme nous avec nos abdominaux, par exemple. Le bois est moteur. Il n’est pas seulement le squelette, mais aussi le muscle.  Â» 

Les tissus des plantes disposent donc, dans leur entiĂšretĂ©, de la capacitĂ© Ă  se courber dans certaines directions, en fonction de leur croissance. Les plantes peuvent soit exercer une pression (dans les parties vertes) comme un vĂ©rin hydraulique, soit “tirer” sur leurs cellules (dans les parties ligneuses). La tige d’une plante n’est donc pas seulement rigide, elle dispose aussi d’une motricitĂ©.

Bruno Moulia ajoute : « Nous avons rĂ©alisĂ© qu’une plante pousse tout le temps, du moins trĂšs longtemps ; elle est donc constamment en train de se rĂ©Ă©quilibrer. D’ailleurs, cela s’observe facilement sur les arbres fruitiers. Quand il y a plus de fruits sur une branche qui ainsi devient lourde, l’arbre ne tombe pas, car il dispose d’un systĂšme de contrĂŽle et d’un systĂšme moteur, donc il va gĂ©rer son Ă©quilibre, comme nous ! » AprĂšs avoir expliquĂ© tout cela, le chercheur nous raconte plus spĂ©cifiquement les expĂ©riences qui ont permis de comprendre que les plantes disposent du sens de la proprioception.


4