Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Passez un bel été grâce aux huiles essentielles !

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
30 juin 2020

Voici l’été, le soleil au zénith, les voyages, le jardinage, le sport, les barbecues, les terrasses… Voyons ensemble comment éviter et soigner les petits bobos estivaux avec le sourire grâce aux huiles essentielles.

MAL DES TRANSPORTS

Contrairement à la menthe poivrée, l’huile essentielle de gingembre (anti-nausée) est autorisée aux femmes enceintes ; elle permettra d’éviter que le voyage se transforme en cauchemar. Pour les enfants, privilégiez l’huile essentielle de citron, de menthe ou d’estragon en olfaction. Mode d’emploi : en voiture, ouvrez le flacon d’une huile essentielle conseillée ci-dessus et respirez dès que le besoin s’en fait sentir.

COUPS DE SOLEIL

Si vous avez oublié la crème solaire et qu’un coup de soleil vous fait souffrir, c’est l’huile essentielle de lavande aspic qu’il vous faut. Elle apaise la douleur et aide à la cicatrisation. Appliquez 3 gouttes d’HE pure en massant légèrement.

PIQÛRES D’INSECTES

Pour les éviter, déposez 1 goutte de citronnelle ou d’eucalyptus citronné (moins cher) sur les zones les plus exposées (jambes et bras). Vous pouvez également l’utiliser en diffusion pour éloigner les insectes. Si, par manque de chance, vous vous êtes fait piquer, l’HE de lavande aspic vous viendra ici aussi en aide. Appliquez 1 goutte pure sur la dose le plus rapidement possible ; renouvelez ce geste toutes les 15 minutes (pendant 1 heure). Même chose pour une piqûre de méduse après l’avoir rincée à l’eau claire.

Attention : si la piqûre se situe au niveau la gorge et provoque un œdème, consultez un docteur au plus vite ! Faites de même si vous êtes allergique. Vous sortez le soir ? Afin de garder une haleine fraîche et ne pas passer l’été tout(e) seul(e), l’huile essentielle de menthe poivrée sera votre atout majeur ! Elle tue les bactéries nuisibles de la bouche et vous aidera à digérer.

Sachez que les bains de bouche déséquilibrent la flore buccale en tuant les mauvaises bactéries, en même temps que les bonnes ! Vous avez les jambes lourdes à cause de la chaleur ? Massez-les avec le mélange suivant : 5 gouttes de cyprès de Provence avec 5 gouttes d’huile végétale de calophylle. Avec ça, vous pourrez danser tout l’été ! La menthe poivrée fera également des merveilles en cas de gueule de bois consécutive à une soirée bien arrosée ; diluez 1 goutte avec 1 d’HE de citron dans du miel et avalez ce mélange au petit déjeuner.

En cas de mal de tête, ce sera à nouveau la menthe poivrée (ou la lavande officinale si vous souffrez d’hypertension) qu’il faudra utiliser. Appliquez 1 goutte sur chacune de vos tempes ; renouvelez l’opération jusqu’à 3 fois si nécessaire.

Si une éruption d’herpès apparaît suite à une longue exposition au soleil, c’est l’huile d’arbre à thé qu’il faut avoir avec soi : 1 goutte pure, à renouveler 5 fois par jour. Les huiles essentielles de Ravintsara et de Niaouli, antivirales également, peuvent stimuler votre système immunitaire. En vacances, nos intestins sont mis à rude épreuve ! Avec le changement alimentaire notre transit tourne soit au ralenti, soit il est au contraire accéléré. Le gingembre vous aidera en cas de constipation : massez-vous le ventre avec 2 gouttes diluées dans de l’huile végétale. En cas de tourista, l’origan accompagné d’1 goutte de cannelle de Ceylan diluée dans de l’huile sont antibactériens et ne détruisent pas la flore intestinale. L’origan existe en gélules.

Si vos vacances sont plutôt sportives et que vous marchez beaucoup, les ampoules aux pieds seront peut-être au rendez-vous ! Soignez-les avec l’huile d’arbre à thé (pour la désinfection) ainsi qu’avec la lavande officinale (pour la cicatrisation). Pour les courbatures, la gaulthérie couchée est l’huile du sportif. Grâce à son action chauffante, elle prépare les muscles à l’effort et prévient ainsi les douleurs éventuelles. Appliquée après l’effort, elle permet le relâchement et la récupération musculaire. Massez-vous avec 2 gouttes de gaulthérie couchée diluée dans 1 cuillère à soupe d’huile d’arnica. Si la chaleur vous est déconseillée, privilégiez l’eucalyptus citronné, antalgique et anti-inflammatoire. De plus, il éloigne les moustiques.

Un accident est vite arrivé ! Pour éviter une ecchymose à la suite d’un coup, utilisez l’huile essentielle d’hélichryse. Surnommée l’huile du boxeur, elle est chère, mais très efficace. Vous pouvez masser l’endroit avec 1 à 2 gouttes d’hélichryse italienne pure (à renouveler 3 ou 4 fois dans la journée) pour empêcher l’apparition d’un hématome. Pour la douleur : la menthe poivrée pour son effet réfrigérant. Appliquez 1 goutte sur le coup et massez doucement.

EN CONCLUSION

Grâce à tous ces conseils inspirés des lectures de Danièle Festy, vous pourrez passer en toute tranquillité un été ressourçant.

AVEC NOS AMIES LES HUILES ESSENTIELLES, 

il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions.

RÉCAP’ :Ma trousse de voyage (ou d’été)

HE de gingembre contre les nausées

HE de citronnelle ou eucalyptus citronné pour les moustiques et la douleur

HE de lavande aspic pour les coups de soleil et les piqûres

HE d’arbre à thé pour désinfecter votre peau

HE d’origan ou de cannelle de Ceylan pour vos intestins

HE de menthe poivrée pour la digestion, les maux de tête et diverses douleurs

HE de gaulthérie couchée ou eucalyptus citronné pour les sportifs

HE de cyprès de Provence qui soulage les jambes lourdes

HE d’hélichryse italienne pour prévenir les hématomes.

Je respecte le bon dosage et j’évite de les prendre en usage oral en cas de grossesse ou de les donner aux enfants de moins de 6 ans. Je vous conseille de vérifier la posologie et de toujours bien la respecter ; consultez un médecin au besoin.

SOURCES

Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.

Huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.-L. Breda.


15