Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Phytothérapie : le cassis

Phytothérapie : le cassis
Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
3 août 2019

En phytothérapietraditionnelle, le cassis est classée comme diurétique et indiquée pour traiter les problèmes d’insuffisance veineuse, ainsi que les douleurs articulaires liées à l’arthrose.

On utilise les feuilles et les fruits bien mûrs. Les feuilles séchées sont traditionnellement utilisées pour traiter l’insuffisance veineuse (jambes lourdes), les hémorroïdes et les ecchymoses. On les utilise également pour soulager les douleurs liées à l’arthrose (rhumatismes) et pour augmenter le volume des urines lors d’une infection urinaire. L’Agence européenne du médicament reconnaît depuis peu (2010) l’usage traditionnel des feuilles et des baies de cassissier Â«â€‰pour soulager les douleurs articulaires mineures et pour augmenter la quantité d’urine en traitement complémentaire des infections urinaires ». Elle conseille de limiter son utilisation à une durée maximale de 4 semaines.

Du fait de ses propriétés diurétiques, le cassissier est très souvent retrouvé dans les compositions de nombreux compléments alimentaires destinés à faire perdre du poids. Mais attention, aucun résultat ne peut être garanti !

Comment récolter les feuilles pour la phytothérapie ?

Les feuilles sont récoltées à la main au printemps, elles seront indemnes de taches de rouille et non attaquées par les acariens. Leur séchage se fait sur des claies, en courant d’air ou en séchoir, à une température pouvant atteindre 45°C.

Quels sont ses principes actifs ? Les feuilles et les fruits contiennent des anthocyanosides aux propriétés proches de celles de la vitamine P (protection des vaisseaux sanguins), des tanins, des flavonoïdes, de la vitamine C, des antiseptiques végétaux ainsi que des molécules aux propriétés anti-inflammatoires.


15