Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Protéger vos pommes de terre des doryphores

Protéger vos pommes de terre des doryphores
Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
15 août 2019

OubliĂ© pendant de nombreuses annĂ©es, le doryphore, cet insecte mal aimĂ© des jardiniers, rĂ©apparaĂźt dans les cultures de pommes de terre.

L’adulte mesure une dizaine de millimĂštres ; il est trĂšs reconnaissable aux rayures jaunes et noires qu’il porte sur le corps. Cette coloration le prĂ©serve des prĂ©dateurs. De couleur orange, les larves sont aussi bien reconnaissables. Adultes et larves consomment les feuilles des pommes de terre ; elles sont susceptibles Ă©galement d’attaquer la tomate.

L’adulte hiverne dans le sol ; dĂšs le printemps, les adultes femelles commencent Ă  pondre des Ɠufs de couleur jaune orange, par paquets, Ă  la face infĂ©rieure des feuilles. Ces Ɠufs donnent naissance Ă  des larves trĂšs voraces bien visibles sur la pomme de terre et dont les oiseaux sont friands ; elles chutent au sol pour se transformer en nymphes et en insectes parfaits. Le moyen le plus simple et efficace est de ramasser les doryphores adultes et de les dĂ©truire. Oui, mais pas si simple, encore faut-il les dĂ©tecter Ă  temps !

Parmi les mesures prĂ©ventives, adoptez une rotation des cultures tous les 4 ans pour Ă©liminer les adultes hivernant dans le sol. Éliminez les repousses notamment sur le compost, oĂč les premiers doryphores se concentrent et s’alimentent. La technique du semis de lin en intercalaire et du ricin plantĂ© en fin de ligne est citĂ©e comme ayant un certain effet rĂ©pulsif.

En cas de fortes infestations de larves, appliquez le procĂ©dĂ© prĂ©conisĂ© en culture biologique. En fin de journĂ©e, au coucher des abeilles, car c’est nĂ©faste pour elles, traitez au purin de tanaisie. Des formulations biologiques Ă  base de pyrĂšthre naturel et d’huile de colza sont aussi disponibles.


2