Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Que planter sous un arbre ?

Que planter sous un arbre ?
Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
28 avril 2017

La contrainte est le manque de lumiĂšre. Celle-ci est l’énergie vitale des plantes, mĂȘme si certaines espĂšces se sont adaptĂ©es Ă  cette situation.

À noter : le noyer ne supporte pas de vĂ©gĂ©tation Ă  son pied. MalgrĂ© ça, il faut quand mĂȘme veiller Ă  leur assurer une clartĂ© suffisante au niveau du sol. Il y a lieu de ne pas planter sous les conifĂšres, mais uniquement sous les arbres et arbustes feuillus.

Il faut tailler en respectant les rĂšgles de bonne pratique ; un simple Ă©lagage des branches les plus basses suffit bien souvent et permet d’obtenir un Ă©clairage suffisant. Maintenez toutefois la silhouette des arbres et ne sacrifiez pas les arbres Ă  feuillage remarquable.

La concurrence avec les arbres est impitoyable :

1. Quant Ă  la ressource en eau. Lorsqu’il pleut, une bonne part de la pluie est interceptĂ©e par les feuilles et les branches et n’arrive donc pas jusqu’au sol. En Ă©tĂ©, l’arrosage est par consĂ©quent nĂ©cessaire pour maintenir une croissance des plantes.

2. À leur pied, le sol est riche en matiĂšres organiques qui profitent tout d’abord Ă  leurs racines.
Aidez les plantes Ă  s’implanter : soignez la plantation en creusant un trou de plantation suffisamment large, remplissez-le de compost et de terre de jardin. Pour les plantes acidophiles (azalĂ©es, rhododendrons), privilĂ©giez un substrat acide comme la terre de bruyĂšre.

Parmi les plantes vivaces, dont la plupart sont des couvre-sol, citons :
– les gĂ©raniums vivaces
– les hostas : prĂ©fĂ©rez les variĂ©tĂ©s panachĂ©es de blanc
– Dicentra (= CƓur de Marie) colonise l’espace et fleurit dĂšs le mois de mai
– les Brunneras (myosotis du Caucase) : feuilles en cƓur vertes panachĂ©es
– DryoptĂ©ris : fougĂšre semi-persistante et trĂšs robuste
– l’aspĂ©rule odorante
– la bugle rampante : plante traçante s’étalant rapidement ; feuilles vert foncé ; Ă©pis de fleurs bleu foncĂ© en mai-juin
– le lamier blanc, pourpre ou jaune
– le muguet
– l’heuchĂšre sĂ©duit aujourd’hui de plus en plus de jardiniers grĂące Ă  son feuillage diversifiĂ© et colorĂ©
– les plantes molles comme l’impatience, le bĂ©gonia, myosotis, pensĂ©es

– et enfin les bulbes Ă  floraison printaniĂšre. Ceux-ci Ă©chappent Ă  bon de nombres de contraintes Ă©tant donnĂ© qu’ils fleurissent et accomplissent leur cycle de vĂ©gĂ©tation avant que les bourgeons des arbres n’éclosent.


2