Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Que puis-je mettre dans mes jardinières pour l’hiver ?

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
10 décembre 2018

Les plus beaux bacs d’hiver sont généralement composés de différentes espèces :
– arbrisseaux à feuillage persistant,
– plantes à bulbes de printemps (tulipes, jacinthes, narcisses),
– plantes bisannuelles (pensées, pâquerettes, myosotis, etc.),
– petits conifères,
– petits arbustes porteurs de baies : Gaultheria, Pernettya, Skimmia japonica,
– plantes de terre de bruyère : Erica carnea.
La gamme des conifères nains est variée, tout comme les plantes vivaces de rocailles, sans oublier les bisannuelles.


Votre jardinière doit paraître bien garnie :
– 3 plantes pour une jardinière de 25 cm,
– 5 pour une de 50 cm.
N’oubliez jamais le drainage au fond du bac : un lit de 3 cm de gravillons ou de billes d’argile est idéal.
Composez le décor en mélangeant des plantes d’aspect différent.
Occupez tout l’espace et utilisez toujours une plante érigée à côté d’espèces plus basses.
Choisissez aussi des plantes retombantes (lierres) pour dissimuler les côtés du bac.
Équilibrez le volume des plantes : les érigées, les touffues, celles à feuillage coloré.

Comment maintenir les plantes aromatiques  en bonne santé ?
Si un certain nombre de plantes aromatiques disparaissent au cours de l’hiver, ce n’est pas suite à des dégâts de gel mais le plus souvent à des problèmes d’humidité, exception faite pour la menthe, qui préfère un endroit humide pour se développer.
Réservez donc un endroit du potager pour y regrouper toutes les aromatiques.
Améliorez le pouvoir drainant du sol :
– si nécessaire, apportez du calcaire sous forme d’algues marines ;
– par un apport de gravier au fond du trou de plantation.
 Incorporez du compost bien décomposé pour améliorer la structure du sol ; ameublissez-le avec un éventuel appoint de sable, à mélanger délicatement à la première couche de terre.
Après plantation, assurez un arrosage régulier, sauf pour le thym qui ne supporte pas l’excès d’eau.
Toutes les plantes aromatiques n’ont pas les mêmes exigences. Elles se répartissent en 3 catégories :
1Thym, sauge, sarriette et romarin : adeptes de soleil, de chaleur et d’un sol bien drainé, plutôt sec et pauvre. Thym : sol léger, bien drainé à tendance calcaire.
Sarriette : plein soleil, sol sec, pauvre, à tendance calcaire et bien drainé. Romarin : protéger les jeunes plants en hiver, l’exposition ensoleillée, sol sec et calcaire.
2Cerfeuil, persil et menthe : préfèrent la mi-ombre et un sol riche, toujours frais, même en été.
3Basilic, estragon et ciboulette : besoins intermédiaires : du soleil, mais aussi un sol plutôt riche et frais. Le basilic est très sensible au gel ; des plants peuvent être empotés avant les gelées et hivernés à l’intérieur.
Marjolaine (= origan) : sol bien drainé et calcaire.
Menthe : sol frais et humide, à tendance calcaire. En saison, on peut observer dessus des insectes de couleur verte brillante : c’est le chrysomèle de la menthe qui se nourrit des feuilles et des tiges. Pour maintenir la biodiversité, il suffit d’enlever les adultes à la main afin qu’ils ne reproduisent pas.


3