Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Une haie de charmes a été plantée au printemps ; les plants ont débourré (= bourgeonné) puis séché.

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
30 octobre 2017

Quelques haies de charmes ou de hêtres pourpres présentent ce symptôme. Ce sont souvent des problèmes liés aux conditions climatiques, à savoir des périodes de sécheresse pendant lesquelles les plants n’ont pas été alimentés suffisamment en eau.

À la plantation déjà, un arrosage abondant est nécessaire. Ensuite, un paillis maintiendra de l’humidité au pied des plants. Ces précautions ne sont cependant pas toujours suffisantes.

Pour éviter de tels dégâts, un suivi scrupuleux des arrosages s’avère utile. Par manque d’eau, les premiers symptômes observés sont des brunissures au pourtour du limbe de la feuille qui s’amplifient par la suite.

Afin d’utiliser l’eau de manière optimale, certains amateurs n’hésitent pas à installer un système d’arrosage de type goutte à goutte.

À noter

Le paillis peut éventuellement favoriser la présence de rongeurs comme la rate (Arvicolas terrestris) ; à ce sujet, voir en semaine 32 : « Faut-il envisager une protection contre les rongeurs lors de la plantation d’un arbre fruitier ? »

 

On constate souvent des dégâts au pied des plants au niveau de l’écorce ; ils sont généralement provoqués par un passage non contrôlé d’un appareil de tonte ou d’un coupe-bordure et peuvent aussi entraîner un dépérissement des plants.


4