Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Vivre avec les fouines

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
3 mars 2017

Depuis une vingtaine d’annĂ©es, la fouine est en recrudescence chez nous. À la campagne comme en ville, elle s’est adaptĂ©e à la prĂ©sence humaine
 Cette cohabitation n’est pas toujours facile !

Avec sa grande queue touffue, cet animal, long d’environ 70 cm et pesant 1 à 2 kg selon son sexe, ressemble à un petit chat, mais ses pattes sont plus courtes et sa dĂ©marche plus onduleuse et furtive. Proche de la martre des pins, la fouine est plus commune que cette derniĂšre. Elles se distinguent l’une de l’autre notamment par le dessin de leur bavette et la forme de leurs museaux, plus massive chez la fouine. Autre diffĂ©rence entre ces mustĂ©lidĂ©s, leur comportement : alors que la martre Ă©vite le voisinage de l’homme, la fouine frĂ©quente volontiers maisons des villes ou des champs, rĂ©serves de bois, poulaillers et mĂȘme les parkings, garages, et le dessous des capots de voitures ! En l’absence de prĂ©dateurs, cette proximitĂ© gĂ©nĂšre des nuisances qui nous font aujourd’hui souvent voir la fouine comme un hĂŽte indĂ©sirable.

DĂ©couvrez l’article complet dans le nouveau numĂ©ro de mars 2017 – N°25 de L’Esprit Jardin


7