Comment nous contacter ? 📱 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Les fleurs sont plus qu’essentielles au potager !

Les fleurs sont plus qu’essentielles au potager !
Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
23 avril 2022

Leurs couleurs, tailles, odeurs, feuillages, leur floraison… Tout cela est une vraie merveille pour les yeux.

Au printemps, elles commencent à germer dans les tunnels. Je vous parle ici des semis spontanés, mes préférés. Des graines de la saison précédente se sont déposées çà et là, où le vent les a menées, où les oiseaux les ont transportées, à travers la parcelle ou plus loin… Ces semis nous surprennent sans cesse, ce sont des graines bien adaptées aux conditions climatiques de notre terrain. Nous ne labourons pas la terre, nous lui laissons les déchets de la culture précédente, nous l’hydratons pendant l’hiver et dès l’apparition des beaux jours. Nous obtenons ainsi des fleurs de souci et de capucine, du tabac d’ornement, de la bourrache, des tournesols et coquelicots, de la mauve, de l’amarante et du tagète. Toutes ces variétés apparaissent les unes après les autres. Notez cependant qu’il est important de définir la quantité à garder, car le tunnel pourrait être très vite complètement envahi. Focalisez-vous sur quelques plants par-ci par-là.

Les plantes vivaces rustiques se développeront petit à petit. Nous en avons planté à différents endroits : rose trémière, delphinium, pavot, pourpier d’ornement, primevère… Ces plantes sont plutôt installées à l’entrée de nos tunnels/serre. C’est une question de place, mais aussi une tactique : à cet endroit stratégique, elles vont immanquablement attirer les insectes.

Chacune de ces plantes a ses effets, ses indications, ses utilisations, sa beauté…

– LE SOUCI : il est nématicide, mellifère. Les pucerons et doryphores ne l’apprécient pas. Il est plus qu’essentiel au pied des tomates. Les syrphes s’y déposent. De plus, n’hésitez pas à goûter sa fleur !

– LA CAPUCINE : elle attire à elle les pucerons, chenilles, limaces, fourmis et protège ainsi les autres plantes. Elle est donc essentielle au pied des tomates, près du brocoli. Sa fleur est d’un goût poivré et ses feuilles ont une saveur de cresson. Elle est à la fois antibactérienne et antiseptique.

– LE COQUELICOT : il a malheureusement tendance à disparaître depuis l’arrivée des cultures intensives et les méthodes de culture pour une alimentation industrielle. Il est de toute beauté.

– LE TAGÈTE : au pied des tomates.

– LE TOURNESOL : au pied des concombres.

– LA MAUVE : elle est très riche en pollen et en nectar. Les insectes butineurs l’adorent.

Retrouvez la suite dans notre numéro d’avril (n°77)

https://www.weyrich-edition.be/produit/esprit-jardin-ndeg77-avril-2022


2