Comment nous contacter ? ūüďĪ 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Si mars commence en courroux, il finira tout doux, tout doux

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
25 mars 2019

Il est souvent question de maillage √©cologique‚Ķ Pour g√©rer un jardin dans ce sens et pr√©voir le recouvrement des ressources alimentaires n√©cessaires aux pollinisateurs, il nous incombe d‚Äôeffectuer une s√©rie de plantations : une haie, un parterre fleuri, un verger, un potager, une plate-bande laiss√©e sauvage‚Ķ 

Pour attirer et ¬ę fid√©liser ¬Ľ un maximum d‚Äôabeilles solitaires et d‚Äôabeilles domestiques, il est important de penser √† la notion de ¬ę succession √©cologique ¬Ľ des v√©g√©taux. Je m‚Äôexplique : nous introduirons une s√©rie de plantes dans nos jardins pour qu‚Äôelles puissent y trouver de quoi se nourrir de mars √† septembre d√®s le d√©but de la saison. Ce sera tout b√©n√©fice pour nos r√©coltes !

Prenons successivement les p√©riodes des floraisons de notre ¬ę fonds de commerce ¬Ľ en plantes. 

-Les premi√®res √† fleurir seront le saule marsault (Salix caprea) et le cornouiller m√Ęle (Cornus mas), suivi du prunellier (Prunus spinosa) et de l‚Äôaub√©pine (Crataegus),…¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†

-Ensuite, ce sera le tour des framboisiers, groseilliers, myrtilliers, de l’aronia (Aronia prunifolia), de la baie de mai(Lonicera kamtschatica),…                                                                                         

-puis des cerisiers, pommiers, pruniers et poiriers, avec des variations selon les années. Les fleurs de pissenlit fleuriront à la même période et viendront peut-être en concurrence avec ces derniers.

Qu’à cela ne tienne, plus il y aura de variétés de fleurs, plus nous encouragerons les pollinisateurs à s’installer dans notre jardin.

Pour avoir tel ou tel fruit √† port√©e de main dans notre jardin, on pense souvent qu‚Äôil suffit de choisir une vari√©t√© bien particuli√®re en fonction des crit√®res comme le go√Ľt d‚Äôun fruit qui nous pla√ģt ou une autre qui conviendra pour telle ou telle pr√©paration.¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†

Il y a cependant toute une série d’autres éléments importants à respecter si nous voulons que les arbres plantés portent une belle floraison qui arrivera un jour à maturité et donnera d’excellents fruits.    

Il faudra, par exemple, s’assurer de la compatibilité entre les variétés des arbres fruitiers, de l’échelonnement de la floraison (pour que les fleurs soient p. e. pollinisées harmonieusement), du type de terre de notre jardin, du climat (vivons-nous aux abords de Bruxelles ou de Liège, en Ardenne ou en Gaume ?), etc.                                                                  

Rien ne vaut le conseil avisé d’un bon professionnel : quand nous achetons un arbre, c’est pour de longues années !

Si une succession de floraisons a eu lieu et si nous avons plant√© des fraisiers, ceux-ci b√©n√©ficieront un maximum des pollinisateurs qui se seront install√©s depuis quelques semaines dans notre jardin ou √† proximit√© (il n‚Äôy a √©videmment pas de barri√®re ¬ę √©cologique ¬Ľ entre le n√ītre et celui du voisin !). Lorsque les fraisiers seront √† leur tour en fleurs, aux alentours du mois de juin, un groupe d‚Äôesp√®ces d‚Äôabeilles solitaires du printemps auront ainsi pratiquement v√©cu leur cycle complet. Comme la saison n‚Äôest pas termin√©e, d‚Äôautres groupes de pollinisateurs vont leur succ√©der. 

Nous continuerons donc √† alimenter les pollinisateurs avec les l√©gumes du jardin (mont√©s en fleurs, par exemple) et d‚Äôautres herbac√©es que nous aborderons durant l‚Äôann√©e 2018 : consoude, pissenlit, ail et ciboulette, la bourrache officinale, la b√©toine officinale, l‚Äô√©piaire des bois, les tr√®fles, le coquelicot et le pavot, les m√©lilots‚Ķ


2