Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Les herbes de la Saint-Jean gardent leurs vertus tout l’an

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
24 juin 2016

L’histoire des religions catholiques d’Europe attribue à certaines plantes une efficacitĂ© exceptionnelle le matin du 24 juin. C’est à ce moment-lĂ  qu’il conviendrait de les cueillir, à la rosĂ©e, pour capter leurs pouvoirs.

La fĂȘte de la Saint-Jean d’étĂ© a lieu le 24 juin, soit trois à quatre jours aprĂšs le solstice d’étĂ© (qui a lieu le 20 ou 21 juin, selon les annĂ©es). La fĂȘte Ă©tant liĂ©e au soleil et donc au solstice d’étĂ© du 21 juin, comment expliquer sa persistance 3 jours plus tard lors de la Saint-Jean (24 juin) ? Il est fort possible que les hommes, trĂšs attachĂ©s à ces fĂȘtes paĂŻennes, aient voulu les conserver avec l’avĂšnement du christianisme en Europe. RĂ©cupĂ©rĂ©es, en les faisant dĂ©river vers le 24 juin, les traditions et la morale Ă©taient sauves, tout en attribuant à Saint-Jean le symbole de l’étĂ© qui arrive, mais aussi des jours qui vont raccourcir.

Les floraisons de ce dĂ©but d’étĂ© gagnent donc à ĂȘtre cueillies au matin du 24 juin, car elles bĂ©nĂ©ficient alors de tous les pouvoirs religieux et mystiques de cette matinĂ©e, qui dĂ©clinent aprĂšs.
Durant ces journĂ©es oĂč le soleil, dans l’hĂ©misphĂšre nord, est à l’apogĂ©e de sa course dans le ciel, les plantes sauvages puisent abondamment dans les Ă©nergies de la terre, et seraient au maximum de leurs forces et de leurs vertus au matin de la Saint-Jean, de l’aube jusqu’à midi.

C’est le moment de la cueillette !

Il semble que des processions en l’honneur du soleil Ă©taient dĂ©jĂ  organisĂ©es bien avant l’arrivĂ©e du christianisme. À titre d’exemple, les druides auraient cĂ©lĂ©brĂ© la fĂȘte du solstice d’étĂ© en l’honneur du soleil (Belen), lors de la pĂ©riode des Ligures (peuple dont les migrations se situent entre 7500 et 2500 avant JĂ©sus-Christ).

Découvrez aussi notre article sur  « Les sept plantes sacrées de la Saint-Jean »


3