Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Tactiques antitiques

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
8 août 2019

Vecteur de plusieurs maladies, dont celle de Lyme, la tique prolifĂšre de mars Ă  octobre dans une grande diversitĂ© de milieux. Du jardin au fond des bois, en passant par les prairies et les parcs, cet acarien est dĂ©sormais prĂ©sent dans la plupart des lieux dont on aime profiter Ă  la belle saison. Randonneur ou simple promeneur du dimanche, forestier, jardinier, scout, tous les usagers de la nature sont dĂ©sormais exposĂ©s. Quelques gestes permettent nĂ©anmoins de minimiser les risques de maladie.

Prévenir plutÎt que guérir

Au jardin, une fois de plus, la lutte contre cette indĂ©sirable passe par de prĂ©cieux auxiliaires dont on peut favoriser la prĂ©sence : parmi ses prĂ©dateurs, on compte les mammifĂšres insectivores (dont les musaraignes, les taupes et les hĂ©rissons), certains oiseaux, des insectes et des acariens entomophages, voire mĂȘme des lĂ©zards, crapauds ou des amphibiens. Tailler la vĂ©gĂ©tation et tondre rĂ©guliĂšrement la pelouse permettent aussi de priver les tiques des hautes herbes et de l’ombre qu’elles affectionnent.

Précautions

Pour Ă©viter d’ĂȘtre infectĂ© par une tique, on peut suivre quelques recommandations de base, Ă  respecter particuliĂšrement lorsque les conditions sont humides et que les tempĂ©ratures sont douces, supĂ©rieures Ă  7 Â°C, mais pas trop chaudes.

Lors des sorties dans la nature, mieux vaut rester dans les sentiers tracĂ©s et ne pas se frotter aux herbes hautes, oĂč les tiques aiment se positionner en attendant une proie. Elles ne sautent pas, mais se laissent glisser sur leur hĂŽte, ou grimpent dessus, puis cherchent sur sa peau un endroit propice pour s’ ancrer.

Hors des sentiers battus, il est conseillĂ© de se couvrir les jambes avec des chaussettes et un pantalon, si possible de couleur claire, afin de pouvoir les repĂ©rer et les retirer facilement. Le port de bottes est trĂšs efficace : elles empĂȘchent les tiques de se glisser sous le pantalon. Le port d’un chapeau aussi est recommandĂ© si vous vous aventurez dans une vĂ©gĂ©tation trĂšs haute.

La plupart des rĂ©pulsifs chimiques, surtout conçus pour les moustiques, ne sont pas rĂ©ellement efficaces contre les tiques. Il semble par contre que certaines huiles essentielles comme celle de lavande, par exemple, aient un rĂ©el effet.

Au retour de votre « bain de nature », prenez l’habitude de vous inspecter. La salive des tiques contenant des anesthĂ©siants, on peut avoir Ă©tĂ© mordu sans s’en rendre compte. Lavez aussi vos vĂȘtements Ă  60°C afin d’éliminer une tique qui s’y trouverait peut-ĂȘtre encore.


4