Comment nous contacter ? đŸ“± 061 27 18 28 Par mail : info@lespritjardin.be

Le potager perpétuel en permaculture

Cet article à été écrit par L'Esprit Jardin
7 novembre 2015

TrĂšs bon article que nous propose Luc Koeding, arboriculteur fruitier, dans les numĂ©ros d’octobre 2015 (n°10) et novembre 2015 (n°11) Ă  propos du potager perpĂ©tuel. Belle formule qu’il nous propose de dĂ©couvrir. Aux dires de certains, la permaculture permettrait de ne rien faire d’autre au potager que de rĂ©colter. Celle-ci serait donc aussi propice Ă  la sieste !

Or, cette croyance fait l’impasse sur la mise en place des projets permacoles. Pourtant, plusieurs saisons vont s’écouler entre la conception et une rĂ©colte abondante.
En effet, les professionnels en permaculture travaillent souvent leurs terres depuis de nombreuses annĂ©es : leurs cultures et Ă©levages ont Ă©tĂ© confrontĂ©s Ă  la pratique et ajustĂ©s aux besoins de chacun.

Un des principes de la permaculture est de prĂ©server l’environnement et simplifier les tĂąches quotidiennes du jardinier.

Un exemple : arracher une « herbe vagabonde » au milieu des lĂ©gumes et la laisser sur place plutĂŽt que de la composter au fond du jardin s’avĂšre utile pour le sol et demande moins d’effort.
Un contre-exemple : le bĂȘchage annuel du potager, une pratique « virile » s’apparentant plus au masochisme qu’au jardinage. En effet, comment considĂ©rer autrement ce travail qui consiste Ă  retourner chaque annĂ©e des tonnes de terre Ă  la main en perturbant chaque fois l’équilibre du sol ? Joindre l’inutile au dĂ©sagrĂ©able


Un potager de lĂ©gumes vivaces constitue une solution durable, Ă  condition de prendre en compte leurs besoins et de bien connaĂźtre leurs qualitĂ©s. Ce coin de potager ne fournira peut-ĂȘtre pas le repas quotidien du jardinier, mais il agrĂ©mentera ses menus de certains lĂ©gumes rares et enrichira ainsi la diversitĂ© dans son assiette.


2